Prendre soin de soi

Besoin d’une styliste à la retraite?

Depuis ma retraite, ma garde-robe est  pleine de vêtements dont je n’ai plus besoin et dont peu me font envie. La question m’est venue : ‘’À la retraite, a-t-on besoin d’une styliste ?’’ Moins de budget, moins de sortie, absence de contact professionnel, investir dans les services d’une styliste semble à première vue une folle dépense. J’en ai discuté avec la belle Marie Tousignant. D’abord bachelière en ressources humaines, Marie a récemment suivi le cours de styliste, mais elle l’était déjà par réflexe, habituée à commenter et conseiller depuis toujours ce que ses voisines de cabine étaient à essayer.  

 "C’est ce qui m’a valu de mes proches le surnom de "Mère Theresa de la Guénille", me confie-t-elle en   riant. Je me sens un peu effrontée … Mais, c’est tellement évident que tel vêtement alourdit  la  silhouette ou donne un air malade ou semble avoir été emprunté  à quelqu’un, alors que l’autre morceau de linge rajeunit de 10 ans. C’est difficile de se voir soi-même. Les vendeuses omettent à dire ces choses-là par peur de blesser ou de perdre une vente. Le vrai gaspillage est de choisir un vêtement beau dans ses mains qui ne nous convient pas et qui, rapidement, restera dans ses tiroirs !

 La retraite, c’est la période de sa vie où on peut enfin porter exactement ce qu’on a envie de porter. Fini les uniformes, les tailleurs discrets, les couleurs sobres. Enfin, on peut  adopter le style qui nous amuse et nous fait plaisir ! On a tous son style. Classique, bohème, chic, cuir, dentelle, BCBG, excentrique, bling bling, sexy, en plus de sa palette de couleur.

 On remarquera le beau vêtement qui ne nous convient pas; alors que si on porte ce qui nous convient, c’est de nous dont on se souviendra. 

 Reste à mettre en valeur ce qui est beau de soi,  plutôt que de camoufler l’ensemble. Le noir ne convient pas à tout le monde; il vieillit les traits chez certains.  D’autres couleurs plus vives illuminent le visage et gardent le regard de l’interlocuteur sur les yeux et le sourire.’’

Juste à voir la nuance des yeux de Marie qui s’harmonisent avec le bleu de ses vêtements, je suis convaincue ! Puis, elle ajoute: 

 ‘’Le secret est d’investir dans les vêtements de base de qualité (pantalons bien coupés, pull en cachemire, jeans avantageux), toujours selon son style et de les agrémenter au fil des changements de saisons par des couleurs tendances. Puis profiter des soldes. Car rapidement, on se rend compte que plein de choses s’agencent pour se porter en  diverses circonstances. L’ajout d’un foulard, d’un collier, d’un collant  égaieront  madame alors qu’une nouvelle casquette, un soulier d’un autre style ou un verre fumé pour monsieur  permettront  de se sentir dans le coup à chaque saison avec les mêmes articles de base.
 C’est simple dans le fond. Une styliste tient compte du budget de ses clients, des leurs goûts, besoins, intolérances au chaud au froid ou à certains tissus, de leur tendance à s’effacer ou au contraire à chercher les regards. Elle sait aussi ne pas toujours les écouter pour les sortir de leur zone de confort et faire la différence…car son  expertise est de définir le type de vêtements qui leur convient vraiment.''

L’ex-psychologue en moi a observé souvent la différence d’énergie qui se dégage quand une personne se sent belle et quand elle se sent triste. On dit même que les personnes belles ont plus de succès en amour ou en société. Ce succès les fait sourire plus et les rend encore plus belles. À l’opposé, ceux-celles qui ont peu d’estime d’eux-mêmes affichent une mine triste, frustrée, fermée et attirent peu les autres. Certaines  deviennent  même laides malgré leurs beaux traits.

``Notre allure décrit l’estime qu’on éprouve pour soi-même et la façon dont on prend soin de soi, insiste Marie. Se sentir belle,  à son mieux, change notre état intérieur et le regard qu’on porte soi-même sur soi.’’

Je m’amuse à penser que d’être préoccupé de sa beauté est un ``geste thérapeutique, voire préventif ! Tout en réalisant des achats raisonnés``.  Énergisée de cette rencontre, je suis encore plus convaincue que ça vaut la peine d’être belle … même à la retraite !

Merci Marie.

Jocelyne Bélanger

Avez-vous des questions ? nous avons des idées ...

nos ARTICLES récents

Trouver pour chacun...

Trouver pour chacun...

Lire la suite
Après la préparation,

Après la préparation,

Lire la suite
Message pour vous de mon médecin de famille

Message pour vous de mon médecin de famille

Lire la suite
Osez développer votre créativité à l'âge de la retraite

Osez développer votre créativité à l'âge de la retraite

Lire la suite